Un divan aux urgences psychiatriques par Bernard Delguste

Parution chez Erès

Présentation du livre et discussion : lors de la matinée de la

Journée Conclusive du Samedi 12 juin, de 9h30 à 12h30. (à la place du 29 mai).



Considérations cliniques et psychanalytiques

 

Bien évidemment, aucun divan aux urgences psychiatriques ! Loin de vouloir y « appliquer » la psychanalyse, l’auteur montre comment un soignant habité par la psychanalyse se laisse enseigner par cette clinique particulière, dans laquelle bien souvent vient se dire une parole inhabituelle via une production symptomatique exacerbée.

A partir de son expérience aux urgences psychiatriques d’un hôpital général, l’auteur appréhende cette « clinique des bords humains » dans ses deux dimensions principales et essentielles (l’étape diagnostique et l’orientation du patient) mais également et surtout dans une attention portée à la parole et à ses effets, dont le clinicien se trouve chargé d’en faire un certain usage.  Pour cela, il s’appuie à la fois sur un savoir psychopathologique, savoir souvent à rapiécer, et un engagement personnel, discutés et partagés avec les collègues, et sur l’institution hospitalière, à condition que cette dernière soutienne les aléas de la rencontre clinique. 


Jeudi 25 Mars 2021